En souvenir du commandant Dieudonné de Laubier
mort pour la France le 14 mai 1940 à Sedan
parrain de la Base aérienne militaire 901 de Drachenbronn.




Ce site se propose :
  • de rappeler les circonstances de la mort du commandant du Groupe de Bombardement II/34 au cours d'une mission de guerre le 14 mai 1940 au dessus de Sedan où eut lieu l'inattendue percée allemande qui entraîna la défaite de la France.
  • de rappeler les commémorations dont sa mort pour la France ont été l'objet.
  • de présenter la Base militaire aérienne 901 qui a choisi en 1991 de prendre le nom de tradition "Commandant de Laubier".
  • de fournir une bibliographie et d'indiquer des liens internet sur ce sujet.
  • de faire mieux connaître la personnalité militaire de Dieudonné de Laubier



Circonstances

  • Contexte historique : Texte écrit en janvier 2010 par le général Robineau, ancien directeur du Service Historique de l'Armée de l'Air.
  • 1940 : Ordre de mission du 14 mai et Compte-rendu de perte d'équipage du 16 mai.
  • Extrait du journal de marche manuscrit du GB II/34 entre le mardi 7 mai et le mercredi 15 mai 1940.
  • 1941 : lettre de Gérard Merveilleux du Vignaux à sa sœur épouse du Commandant.
  • 1942 : Lettre de Robert Ankaoua à Madame de Laubier. Robert Ankaoua, 96 ans en 2011, fut l'un des deux aviateurs qui purent sauter en parachute. Fait prisonnier, il s'échappa pour rejoindre son unité en Algérie d'où il écrivit à Mme de Laubier et à Mme Vauzelle.
  • 1971 : Article de Robert Ankaoua dans la revue ICARE n°57
  • 1984 : Article du pilote Philippe Brondet dans le Bulletin des Ailes brisées de janvier 1984.
  • 1985 : Article Le bombardement Français sur la Meuse, le 14 mai 1940 par Philippe de Laubier, paru dans la Revue Historique des Armées (n° 160 en octobre 1985).
  • 1990 - Extraits du tome II de Les Français de l'an 40 par l'historien Jean-Louis Crémieux-Brilhac (NRF-Gallimard) qui reprend les termes de l'article paru dans la Revue Historique des Armées de 1985 et qui présente clairement des comportements différents d'officiers supérieurs de l'aviation française lors de cette journée cruciale où la bataille de France fut perdue.
  • 1990 : Article de Jean Gisclon dans la revue Pionniers (n° 105)
  • 1997 : "Les sacrifiés de la première heure", par Michel Benichou paru dans Le Fana de l'Aviation n° 332 de juillet 1997
  • 1999 : Article de C-J Ehrengardt paru dans l"Aéro Journal d'avril-mai 1999.
  • La Percée de Sedan dans Wikipedia.

  • Autres éléments bibliographiques



Commémorations
  • Années 1950 à Dugny-Le Bourget : Plaque commémorative érigée en mémoire des morts pour la France des 34ème et 54ème escadre, transférée dans les années 1970 à la BA 117 (bd Victor) au siège de l'État-Major de l'Armée de l'air.
  • 22 juin 1987 à Metz Frescati : inauguration de la Salle de conférence "Commandant de Laubier" à la Base aérienne tactique de la 1ère Région Aérienne située dans la Base aérienne 128 de Metz-Frescati. Cette BA 128 devant être fermée en 2011, le grand portrait qui orne cette salle de réunion du FATAC sera installée dans la salle "Commandant de Laubier" du Musée de la BA 901.
  • 20 Mai 1990 à Sedan : cérémonie militaire au lieu où l'avion s'est abattu 50 ans auparavant, présidée par le général Robineau, chef du Service historique de l'Armée de l'Air (vidéo et allocution). Inauguration d'une stèle par le Maire de Sedan au pied de la croix marquant la chute de l'avion.
  • Ordre du jour du 26 août 1991 signé du général Lartigau commandant la FATAC de la 1ère région aérienne : Attribution du nom de tradition "Commandant de Laubier" à la base aérienne 901 de Drachenbronn (Alsace)
  • 29 août 1991 à Drachenbronn : Cérémonie d'inauguration de l'attribution du nom de tradition "Commandant de Laubier" à la Base aérienne 901 (sous les ordres du Colonel Lavigne remplaçant à cette date le Colonel Paret)
  • 14 mai 1996 à la Base 901 (sous les ordres du Colonel Roccia) : Cérémonie du souvenir.
  • 7 septembre 1998 à la Base 901 (sous les ordres du Colonel de Montchenu) : Inauguration d'une exposition permanente dans la salle de tradition "Commandant de Laubier" par le général Guéniot, commandant la Région Aérienne Nord-Est.
  • 18 mai 2002 à la Base 901 (sous les ordres du Colonel Botella) : Cérémonie du souvenir.
  • 8 mai 2004 à la Base 901 (sous les ordres du Colonel Botella) : Cérémonie du souvenir.
  • Livret de tradition établi à l'occasion de la cérémonie du 8 mai 2004.
  • 30 avril 2008 à la Base 901 (sous les ordres du Colonel Lafond) : Photos de la cérémonie du souvenir et Lecture faite par le Capitaine Lévêque, officier de tradition.
  • 17 octobre 2009, la BA901 accueille le Congrès annuel du Souvenir Français du Bas-Rhin et évoque à cette occasion, sur son site internet, la mémoire du Commandant de Laubier.
  • 2010 : Indication de la stèle sur le site Chemin de mémoire du Ministère de la Défense
  • 14 mai 2010 : des descendants du Commandant de Laubier et le commandant Robert Ankaoua (95 ans) entouré de sa famille ont commémoré le 70ème anniversaire de l'évènement autour de la croix et la stèle qui marque la chute de l'avion, en présence du Capitaine Lévêque, officier de tradition de la BA901, qui a rappelé les circonstances de la mort du commandant de Laubier (vidéo) et lu un message du Colonel Maechler commandant la Base aérienne 901 "Commandant de Laubier". .
  • 2011 : le 12 septembre, lors de la passation de commandement du colonel Maechler au colonel Roy, a été inauguré dans un bâtiment à l'intérieur de la Base, le Musée Pierre Jost qui comporte une salle "Commandant de Laubier" où ont été transportés les vitrines de souvenirs du parrain de la Base qui étaient installés depuis septembre 1998 dans un bâtiment peu accessible. Le 18 septembre, lors des journées du Patrimoine, l'accès à ce Musée a été ouvert au public. Le commandement de la Base autorisera les visites de ce Musée sur demande de groupes.
  • 2012 samedi 12 mai : Le souvenir Français (présidé par Jean-Paul Secret) et la Mairie de Sedan (représenté par Jean-Claude Closse) ont commémoré (article du Souvenir Français) la mémoire du Commandant de Laubier et de deux membres de son équipage au nouvel emplacement de la croix déplacée sur le domaine public (plan) le 4 septembre 2011 hors du jardin privé où elle n'était plus visible. Photo.
  • 14 mai 2012 : Le colonel ROY, commandant la BA 901 "Commandant de Laubier", a ordonné une commémoration solennelle du 72ème anniversaire de la mort au combat de son parrain, en présence de deux fils du commandant. Sa lettre accompagnant des photos prises lors de cette cérémonie.
  • 14 mai 2013 : Le colonel ROY, commandant la BA 901 "Commandant de Laubier", a ordonné une commémoration solennelle du 73ème anniversaire de la mort au combat de son parrain en présence d'un petit-fils et d'un arrière petit-fils du commandant.Photos à venir.



Base aérienne 901 "Commandant de Laubier"



Carrière militaire de 1914 (17 ans) à sa mort en 1940 (42 ans)





La guerre 14/18 est finie, il est sous-lieutenant à 20 ans et choisit l'aviation :








 
Màj du 25/05/2013 (avec mise en forme pour être lu sur smartphone )


<